Construction de 36 logements collectifs et d’un local d’activités – Montreuil (93)

Maîtrise d’ouvrage / OPH Montreuillois
Maîtrise d’oeuvre / Séméio Architecture + Alt R Architecture + Tekhne Ingenierie
Programme / Construction de 36 logements collectifs en locatif et accession sociale + d’un local d’activités
Surface plancher / 2150 m² SHAB + 180m² SDP local activité
Date / en cours
Coût / 4 250 000 €HT
Mission / Complète

 

Le projet est situé au croisement de deux entités urbaines, un tissu pavillonnaire aux continuités bâties faubouriennes et le parc des Guilands. Son emplacement stratégique est choisi par la ville pour y implanter de nouveaux logements sociaux en location et en accession, ainsi qu’un local d’activité.
Les logements sont ainsi répartis en deux programmes distincts avec espaces extérieurs partagés. Le parti pris urbain est celui d’un projet à deux faces, des façades urbaines sur les rues et un cœur d’îlot perméable, végétal.
Les façades sur rues sont sculptées à la façon de maisons individuelles, dont les accès sont pour majorité indépendants et extérieurs. Les balcons en loggias ou en excroissance rythment les façades et les matériaux reprennent un vocabulaire traditionnel d’enduit et brique avec modénature couplés à une volumétrie et des détails de baies contemporains.
L’accès principal piéton est transversal, utilisant la pente pour créer un parcours intérieur à la façon d’un arbre horizontal desservant des logements en RDJ, en RDC et en étage n’ayant pas plus d’un étage à parcourir.
Le projet suit la pente et dégage les vues.
Les logements sont doublement orientés et traversant avec espaces extérieurs privatifs.
Le parti paysager est celui d’un projet infiltrant, de circulations légères et perméables, de plantations participant au confort d’été, à la rétention des eaux, locales et comestibles dès que possible.
Le projet sera conçu conformément à la RE2020 et sous le label biodiversité.